OGM et New Breeding Techniques : une nouvelle opportunité à connaître

OGM y nuevas técnicas de selección vegetal

Ceux qui travaillent dans le domaine agricole ont toujours essayé de faire pousser des produits de meilleure qualité, bien avant que la technologie ne permette de créer les OGM. Les méthodes pour la sélection de cultures plus rentables telles que les croisements et les hybridations font désormais partie de notre tradition. Ce ne sont que quelques-uns des processus que nous pouvons utiliser pour intervenir sur la qualité des produits agricoles afin d'améliorer et d'accroître des aspects tels que la qualité et la productivité.

Cependant, les techniques ont sans aucun doute changé par rapport au passé. Grâce aux progrès de la science, notre choix est désormais beaucoup plus vaste. En agriculture, les méthodes d'amélioration génétique dont nous disposons actuellement peuvent être divisées en 3 catégories :

  • Techniques conventionnelles
  • OGM
  • New Breeding Techniques
  1. Les techniques conventionnelles sont désormais bien établies chez les agriculteurs et les producteurs de semences, qui utilisent le croisement, l'hybridation, la polyploïdie et la mutagenèse avec des agents chimiques et physiques pour améliorer les gènes des plantes. Dans ces cas, l'amélioration génétique est obtenue en sélectionnant des plantes et des semences qui présentent les caractéristiques souhaitées, telles que la résistance à certaines mauvaises herbes, un goût ou un aspect plus attrayant pour les clients ou une productivité accrue.
  2. Les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) sont obtenus par manipulation génétique de l'ADN et de l'ARN. Par le truchement des technologies actuelles, il est en fait possible d'insérer des gènes d'un autre organisme dans une plante réceptrice pour améliorer certaines de ses caractéristiques. C'est ainsi que l'on obtient l'OGM.
  3. Les New Breeding Techniques ou nouvelles techniques de sélection, en revanche, sont des méthodes qui permettent d'augmenter et d'accélérer le développement de nouvelles variétés de plantes en modifiant des morceaux spécifiques de leurs gènes. La technologie utilisée est la correction du génome (genome editing ou édition génomique) et l'objectif est de produire de nouveaux exemplaires avec les caractéristiques souhaitées dans un délai plus court que celui requis par les techniques traditionnelles de croisement et de sélection.

Quelle est la différence entre les OGM et les New Breeding Techniques ?

La grande différence par rapport aux OGM transgéniques est que les plantes obtenues avec les New Breeding Techniques ne contiennent aucun ADN d'autres organismes. Le patrimoine génétique utilisé n'est que celui des plantes elles-mêmes.

L'introduction des New Breeding Techniques a donné lieu à de nombreuses discussions, notamment au niveau réglementaire. Après un long débat, l'Union européenne a établi que cette nouvelle technique relève de la même juridiction que les OGM. Plusieurs réalités ont demandé de réviser la législation pour tenir compte de la diversité de ces techniques (vous trouverez ici un approfondissement du débat).

Quels sont les avantages des OGM et des New Breeding Techniques ?

Les avantages des OGM et des New Breeding Techniques sont les classiques qui ont toujours conduit à privilégier certaines variétés par rapport à d'autres :

  • une productivité plus élevée et des temps de croissance plus rapides
  • la résistance aux mauvaises herbes, aux agents pathogènes et aux parasites
  • une plus grande résistance aux conditions climatiques extrêmes
  • de meilleures caractéristiques nutritionnelles
  • des produits plus attrayants pour les clients

Préoccupations concernant les OGM

D’autre part, de nombreux citoyens se méfient des OGM et des New Breeding Techniques et certaines associations, notamment celles qui sont les plus proches des questions liées à l’environnement et à la santé, sont les porte-parole de ces sentiments.
À titre d'exemple, nous soulignons cet article de slowfood, qui salue la décision de la Cour européenne de justice en 2018 qui assimile les OGM et les New Breeding Techniques, au nom du principe de précaution, qui prévoit une analyse approfondie pour la protection contre les risques pour la santé humaine et l'environnement.
D'autres préoccupations concernent le risque de perte de la biodiversité, car toutes ces techniques favorisent certains types de semences au détriment d'autres, mais il faut reconnaître que cela se produit déjà depuis longtemps avec la sélection traditionnelle. Les opinions les plus critiques soulignent également les risques liés à la concentration des brevets des OGM entre les mains de quelques multinationales.

Le panorama de nouvelles techniques pour obtenir des cultures plus résistantes et productives est donc varié et plein de défis, qui auront un impact sur la façon dont l'agriculture est pratiquée. Chez McCormick, nous sommes toujours prêts à vous aider à relever les défis auxquels vous êtes confrontés, avec des tracteurs qui offrent toute la technologie et la puissance dont vous avez besoin.

agricoltura di precisione

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fonire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o clicchi su "Accetta" permetti al loro utilizzo.

Chiudi